NEUWEIHER Alt.826 m (Le petit et grand Neuweiher)



Origine - histoire :

Le grand lac (car il y à deux lacs) de 5ha est retenu au fond d'un cirque, derrière un verrou glaciaire, sont surcreusement est beaucoup plus marqué qu'au lac des Perches. Ce qui en a résulté a été mis à profit pour l'édification d'un barrage naturel, propriété jusqu'à la révolution de l'abbaye de Masevaux.
Locataire des lieux, Jean Henri d'Anthès, maître des forges, entreprit de relever la digue. La crue de 1778 qui ravagea les vallées vosgiennes inquiéta la population locale dont les représentants informèrent l'intendant d'Ensisheim. Sommée par une ordonnance royale du 12 mai 1779 de réparer les maçonneries sèches dégradées, l'abbaye ne put cependant y donner suite et décida d'assécher le Neuweiher et d'en faire une prairie. Le grand lac vit ainsi s'édifier une ferme. Confisqués à la Révolution, les Neuweiher furent d'abord vendus à Thiébaut Strohmeyer de Burnhaupt, mais la vente fut annulée en raison de l'opposition de la population appuyée par le directoire du Haut-Rhin.
Le nouvel acquéreur, en l'occurrence la famille De Rosen (que la population avait déjà récusée) remit les lacs en eau. En 1810, Joseph Zeller, manufacturier à Oberbruck, en devint propriétaire et releva la digue.
L'eau dégagée s'engouffrait dans une conduite forcée alimentant les usines Zeller d'Oberbruck. A noter que les vannes étaient ouvertes et fermées chaque jour, un ouvrier montant à deux heures du matin et l'après-midi pour les fermer. C'est en 1965 dans le cadre des mesures de protection du site, que le conseil général se porta acquéreur des lieux. Propriété effective jusqu'à présent de l'Association Départementale du Tourisme, le site a fait l'objet d'une transmission intégrale au département.


Dans le cadre de ses responsabilités, la collectivité territoriale a ainsi entrepris une campagne visant à consolider, rénover, au besoin restaurer les barrages de son ressort.
Après une campagne de carottages, des travaux conséquents ont été entrepris, en effet, compte tenu que les rochers latéraux constituaient les seuls points d'ancrage latéraux et de résistance de la digue, décision a été prise de procéder à la démolition et au remplacement complet de l'ouvrage.
Cette option a nécessité un curage du lac. De type barrage-poids, la nouvelle digue sera d'une hauteur égale à l'ancienne, soit 12 mètres, ce malgré l'abaissement du niveau général de l'eau de 1,5 m.
Ce chantier important a conféré au site un aspect lunaire mais aura permis de dégager les ruines de l'ancienne ferme et mettre en valeur les caractéristiques du relief. Du reste il a fallu dégager et élargir l'ancien chemin pour permettre aux engins d'accéder au chantier; une digue provisoire a été édifiée pour le stockage des boues.
Cette opération qui devrait assurer la pérennité du Lac des Neuweiher, s'élèvera à la somme de 1,55 M d'euros. Et durera jusqu'au printemps 2007.
Remise en eau 05/2007

Grand Neuweiller Alt.826 m :


Grand Neuweiher

Le Grand Neuweiher, au fond la ferme-auberge.

Petit Neuweiller Alt.813 m :

Petit Neuweiller

Le Petit Neuweiher, au fond la digue du grand Neuweiller.

Caractéristiques des deux lacs :

 

Le petit Neuweiher

Le grand Neuweiher

Altitude :

813 m

826 m

Superficie :

1,1 ha

5 ha

Profondeur Max. :

4,5 m

12,4 m

Volume d'eau :

40 000 m3

400 000 m3

Sur les chemins venant de Rimbach :

Roches moutonnées

Roches moutonnées, on peut y voir le sens du déplacement du glacier !


Chemin de pierres

Chemin de pierres, sur le sentier qui longue le Neuweiherbach

Le lac vide ! : Grand Neuweiller - Avril 2003

La digue

La digue vue du fond du lac (-12m) avant travaux


La Ferme Auberge

La Ferme Auberge du Neuweiller, vu de l'ancienne digue



.